Action gouvernementale et parlementaire

Le président de la République dévoile un plan historique pour les indépendants à l’occasion des Rencontres de l’Union des Entreprises de Proximité

Les rencontres de l’Union des entreprises de proximité ont été l’occasion pour le président de la République de révéler un plan ambitieux pour protéger les travailleurs indépendants et s’engager davantage à leurs côtés. Les vingt mesures annoncées prolongent l’action déployée depuis cinq ans par la majorité en faveur de ces 3 millions de personnes qui œuvrent à améliorer notre quotidien. Elles se déclinent en cinq axes, répondant concrètement aux enjeux auxquels sont confrontés les indépendants : création d’un statut unique protecteur pour l’entrepreneur, amélioration de la protection sociale des indépendants, renforcement de l’accès à la formation, facilitation de la transmission des entreprises et simplification des démarches.

Ce plan est historique par son ampleur et parce qu’il répond à des demandes exprimées depuis longtemps mais toujours restées lettres mortes jusque-là : extension de la protection du patrimoine des indépendants au-delà de la résidence individuelle en cas de défaillance ou bien encore allègement de la fiscalité sur les transmissions. Ces mesures viennent redonner de la lisibilité et des marges de manœuvre aux commerçants, artisans et entrepreneurs qui se sont montrés indispensables tout au long de la crise sanitaire qui les a touchés au premier chef.

En aidant les indépendants à transmettre plus facilement l’entreprise à laquelle ils ont consacré leur vie et en leur offrant un meilleur accès à la formation tout au long de leur carrière, le gouvernement souhaite mieux reconnaître la singularité française et lui permettre de s’exprimer pleinement en débarrassant les indépendants des lourdeurs administratives qui pesaient sur eux.

Cette singularité, c’est celle «d’un pays de créateurs, d’inventeurs, de femmes et d’hommes qui chaque jour se battent pour des valeurs plus grandes qu’eux et qui le font sur le terrain, en retrouvant le sens de leur travail » - ainsi que l’a déclaré le président de la République à cette occasion.

Je me félicite de l’orientation annoncée pour ces mesures, dont une partie sera notamment votée à l’occasion du projet de loi et du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2022. Elles prolongent les combats que j’ai pu mener sur la formation professionnelle ainsi que l’action que j’ai pu entreprendre à vos côtés, en circonscription.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87