Actualités en Commission des Affaires sociales

  • Mes interventions

  • Formation Professionnelle

  • Grand Age et Autonomie

  • Handicap

  • Système Universel de Retraite

Notre position en Commission des affaires sociales sur la proposition de loi sur le handicap émanant du groupe Les Républicains

La Commission des affaires sociales a examiné ce mercredi 29 septembre une proposition de loi intitulé par ses promoteurs - le groupe Les Républicains - «visant à plus de justice et d’autonomie en faveur des personnes en situation de handicap ».

Avec la majorité, nous soutenons depuis le début du quinquennat une politique résolument volontariste pour aider les personnes en situation de handicap, de façon bien ciblée et massive, comme l’illustre depuis 2017 l’augmentation de l’allocation adulte handicapé (AAH) avec 2 milliards de revalorisation sur le quinquennat.

La discussion de cette proposition de loi a eu le mérite de nous permettre de réaffirmer au côté de la majorité notre approche et notre bilan important pour améliorer l’inclusivité, avec la revalorisation des prestations servies et une approche plus transversale des sujets (école, logement, transports, santé).

Les textes budgétaires de la fin d’année 2021 (projets de loi de finances et de financement de la sécurité sociale) comporteront des améliorations sensibles pour les personnes en situation de handicap et leurs proches dès janvier 2022, dans la droite ligne de notre politique pragmatique pour améliorer leur situation.

Je veux redire ici, face à certains effets recherchés par l’opposition Les Républicains à travers une proposition de loi non chiffrée déposée en toute fin de mandat, que le sérieux et l’ambition de changer concrètement le quotidien doivent être nos points cardinaux dans la définition de l’action de la puissance publique en matière de Handicap.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87