Actualités en Commission des Affaires sociales

  • Mes interventions

  • Formation Professionnelle

  • Grand Age et Autonomie

  • Handicap

  • Système Universel de Retraite

Passe vaccinal : le projet de loi crise sanitaire adopté en 1re lecture à l’Assemblée

L’accélération récente de la crise de la covid19 le commande, nous devons adapter notre réponse collective face au virus qui tente de saper depuis maintenant plus de 18 mois notre santé et notre société. D’où un Parlement mobilisé avec le gouvernement pour resserrer nos règles de vie collective et dans l’intérêt général, pour limiter l’engorgement de notre système de santé et ménager nos soignants.

Avec la majorité, j’ai travaillé et voté le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire lors de son premier examen cette semaine jusqu’à tard dans la nuit de mercredi à jeudi.

Nous allons permettre la mise en place d’outils renforcés, articulés autour de notre principale ressource face à la pandémie : la vaccination proposée sans reste à charge pour la population. 

J’ai apporté ma contribution personnelle à ce texte, en insistant sur l’utilité de davantage sécuriser les entreprises et de leur permettre de s’assurer de la santé de leurs salariés. C’est là un devoir d’exemplarité qui s’impose à chacun, pour contribuer une fois encore, à « flatten the curve »/faire chuter l’épidémie. 

Je propose depuis juillet 2021 par amendements réitérés l’adoption plus étendue des règles du passe sanitaire ou vaccinal pour les entreprises et leurs salariés qui le souhaiteraient.

Ces mesures, elles ont été adoptées par nos voisins allemands et italiens, avec une situation sanitaire néanmoins différente en certains points. L’option demeure pour l’instant écartée mais peut revenir à l’étude autant que de besoin, ce que le Ministre de la Santé Olivier Véran a encore rappelé.

Vous pouvez compter sur mon travail sérieux sur le sujet, pour qu’au final nous parvenions, je l’espère dès ces prochains mois, à surmonter l’épreuve hors norme à laquelle nous devons faire face depuis mars, en première ligne dans notre Alsace et dans tout notre pays.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87