Début de l’examen du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS)

Une semaine intense pour les commissaires Affaires sociales !

Début de l’examen du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS)

Une semaine de mobilisation intense en termes de travail législatif s’achève. En effet, le « PLFSS », ou plutôt, sans utiliser le jargon parlementaire, le budget de la sécurité sociale, était en examen au sein de la Commission des affaires sociales.

Le texte présente des avancements majeurs qui viennent bouleverser durablement notre système de santé. Pour ne citer qu’eux :

  • Allongement du congé de paternité, de 11 jours à 28 jours
  • Revalorisations salariales telles que promises par Olivier Véran lors des consultations « Ségur de la santé » pour le personnel hospitalier et le personnel des EHPADs
  • Création de la 5ème branche de la sécurité sociale pour le soutien à l’autonomie, avec un effort financier de 2,5 milliards d’euros pour 2021
  • Déploiement des maisons de naissance, lieux d’accompagnement faiblement médicalisés et personnalisés des femmes enceintes et de leur bébé
  • Financement d’un tiers de la dette des établissements participant au service public hospitalier

L’un des amendements que j’ai déposés, concernant la nouvelle tarification des transports bariatriques (transports sanitaires adaptés aux personnes en situation d’obésité), a été repris par le groupe La République en Marche puis adopté suite à son débat en Commission ! Mon engagement sur le sujet continue pour la séance publique. Il s’agit d’un signal positif en faveur de l’égalité d’accès aux soins pour les personnes obèses, car cette nouvelle tarification vise à réduire le reste à charge pour ces personnes.

Je soutiens également plusieurs initiatives de mes collègues députées et députés :

  • Des amendements encourageant le remboursement de la téléconsultation dans les déserts médicaux
  • Un amendement visant à confier à la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) des missions au sujet de la bientraitance envers les personnes âgées dépendantes et les personnes en situation de handicap
  • Des amendements cherchant à permettre la création d’une consultation longue sur la santé sexuelle ouverte aux garçons comme aux filles ayant entre 15 et 18 ans
  • Et bien d’autres…

De beaux sujets, qui seront donc évoqués la semaine prochaine en hémicycle ! N’hésitez pas à suivre les débats et à me faire part de vos réactions.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87