Commission des Affaires européennes : Politique industrielle de l’Union européenne & PJL Climat et Résilience

La Commission des Affaires européenne s’est réunie cette semaine pour l’examen de deux rapports d’information. Le premier rapport portait sur « La politique industrielle de l’Union européenne » avec les rapporteurs Michel Herbillon et Patrice Anato. Le second, quant à lui, avait trait au Projet de loi « Climat et Résilience» avec Liliana Tanguy.

Lors de la première partie j’ai souhaité intervenir afin d’interroger les rapporteurs sur la compatibilité d’une politique industrielle avec la stratégie européenne d’une Europe neutre pour le climat d’ici à 2050. Toutes les politiques doivent être articulées et la politique industrielle doit être mise au service de nos objectifs environnementaux et réciproquement.

De plus, j'ai sollicité Michel Herbillon et Patrice Anato afin d'en savoir plus sur les leviers à actionner pour la mise en œuvre d’une autonomie stratégique industrielle dans le domaine de la santé. La pandémie est venue s’inviter dans toutes les réflexions : l’autonomie stratégique, l’autonomie de l’Europe ainsi que la relocalisation nécessaire de certaines fabrications de base essentielles pour la santé. Deux orientations sont proposées afin d’articuler politique industrielle et autonomie stratégique dans le domaine de la santé : en premier lieu étendre le cadre des PIIEC (Projets importants d'intérêt européen) à tous les projets essentiels à l’autonomie stratégie et pas seulement les projets innovants et en second lieu créer une Barda européenne, l’équivalent de la DARPA américaine, spécialisée dans la santé, la recherche et le développement du biomédical.

Enfin, dans le cadre du rapport d’information sur le projet de loi « Climat et Résilience » j’ai également souhaité questionner Liliana Tanguy sur les modalités d’accompagnement à la transition écologique. La transition énergétique et écologique doit s’appuyer sur l’acceptabilité des normes par les citoyens. Plusieurs aides sont proposées dans ce sens dans le projet de loi. Le plan de relance de 30 milliards  consacre également une partie à des aides destinées aux citoyens pour les accompagner dans cette transition.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87