Télétravail et Covid-19 : mes interrogations portées en Commission des Affaires sociales

En temps de crise sanitaire le télétravail constitue un des outils de distanciation sociale déterminant pour endiguer l’épidémie du Covid-19.

Face à cette nécessité et sa généralisation aux actifs dont l’emploi permet une telle organisation, ce mardi 26 mars j’ai publiquement interrogé en Commission des Affaires sociales nos acteurs professionnels (CCI IdF, APEC) et publics - Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact), direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques (DARES) pour éclairer la représentation nationale sur l’état de l’organisation de nos entreprises actuelles et futures, et ce que nos politiques publiques pouvaient faire et réalisaient actuellement comme demain. Et j’ai marqué la nécessité de bien considérer et cerner les spécificités de l’industrie face à ce défi du travail à distance.

Les Strasbourgeois évidemment concernés par cet impératif général doivent savoir leur représentant engagé sur le sujet structurant de notre lutte contre l’épidémie et notre soutien à nos actifs et de nos acteurs économiques comme nos syndicats. Je m’y suis engagé à Paris comme en Alsace.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87