Classement de la France en « zone à fort taux d’incidence » par l’Allemagne : quel impact pour les transfrontaliers ?

Depuis dimanche dernier, l'Allemagne a classé l'ensemble du territoire français comme "zone à faut d'incidence", et par conséquent a pris des mesures renforcées afin de freiner une éventuelle augmentation du nombre d'infections.

> Quels impacts pour les transfrontaliers et les voyageurs provenant de France ? 

Concrètement, ce classement signifie que les voyageurs en provenance de France doivent systématiquement présenter un test négatif à la Covid-19 lorsqu'ils entrent sur le territoire allemand, ou si cela était impossible, se faire tester en Allemagne dans les plus brefs délais (à leur charge). Les frontaliers venant d’Alsace qui entrent sur le territoire allemand devront présenter un test deux fois par semaine. Cela concerne les étudiants, les scolaires, les travailleurs frontaliers et les déplacements pour motifs impérieux (familiaux et sanitaires).

Les frontières demeurent toutefois ouvertes, tout comme les transports en commun sont maintenus, mais des contrôles aléatoires sont mis en place par les autorités allemandes. 

Pour tout séjour de plus de 24 heures en Allemagne, il est obligatoire d’enregistrer au préalable son entrée sur le territoire à l’aide du formulaire en ligne disponible sur le site www.einreiseanmeldung.de. Pour les déplacements fréquents et rapprochés (frontaliers faisant le trajet tous les jours), une déclaration par semaine suffit.

Un récapitulatif de l’ensemble des mesures et des exceptions est disponible ici : https://www.bas-rhin.gouv.fr/Actualites/Covid-19

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87