Revue de presse Dossier "Attentat du 11 décembre 2018"

Dossier de presse sur le dramatique évènement du 11 décembre 2018 (La réaction de M. le député sur sa page Facebook ici.)

  • Le débat sur la sécurité du marché de Noël relancé par l'attaque : opinion de M. le député Thierry Michels sur la question cité dans l'article :

    "Le député Bas-Rhinois Thierry Michels, qui a assisté à la visioconférence entre Christophe Castaner, présent à Strasbourg, et la cellule interministérielle de crise présidée par Emmanuel Macron à Paris, « n’a pas senti de tension entre les ressources disponibles et les besoins.  Les moyens ont été redéployés dès la fermeture des marchés », précise le député de Strasbourg. Thierry Michels concède toutefois que le mouvement lycéen et des gilets jaunes « accentuent la pression sur les forces de l’ordre » mais estime que le gouvernement a été « en capacité de mobiliser des gendarmes mobiles supplémentaires ». Dont ceux de l’escadron 16/7 de Baccarat, dit-il." 
    Lire l'article complet ici

  • Témoignages de Strasbourgeois : 
    Ce mercredi 12 décembre en fin de matinée, au lendemain de l’attentat perpétré en marge du marché de Noël de Strasbourg, le registre de condoléances mis à disposition dans la salle des colonnes de l’Hôtel de Ville, rue Brûlée, contenait une petite dizaine de messages. L’un de la consule générale de Suisse à Strasbourg, un autre du député strasbourgeois Thierry Michels, d’autres d’anonymes, en français, en anglais, en espagnol et même en slovène. Lire l'article complet ici
  • Fil d’actualité minute par minute sur l’attaque de Strasbourg : 
    00 h 23 : Le député du Bas-Rhin Thierry Michels a également réagi sur Twitter : "Toutes mes pensées vont aux victimes et aux proches de la tragédie qui a frappé Strasbourg, capitale européenne, en son cœur. Strasbourg et avec elle la France toute entière est en deuil. Confiance totale en nos forces de l'ordre et services de secours dans l'épreuve".Lire l'article complet ici 
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87